Évacuation des condensats : comment ça marche ? - Jeremias Conduits de fumée
Solution 3CEp

Évacuation des condensats : comment ça marche ?

Contexte réglementaire

L’emploi d’un 3CEp est soumis aux règles générales du Cahier de Prescriptions Techniques (CPT) de septembre 2015 (Systèmes 3CEP – Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression) et aux règles spécifiques de son DTA, qui précisent les règles de mise en œuvre.

 

Conditions de mise en œuvre

Le circuit d’évacuation des condensats doit être conçu pour limiter les risques de corrosion en créant notamment des contre-pentes pour éviter la stagnation des condensats et en utilisant des canalisations en matériaux tel que le PVC ou de l’acier inoxydable.

NB : l’acier noir, l’acier galvanisé et le cuivre sont des matériaux à proscrire pour réaliser l’évacuation des condensats.

 

En plus du conduit collecteur, une collecte des condensats au niveau du point bas de chaque appareil est nécessaire pour éviter toute stagnation de condensats dans le corps de chauffe des différents appareils. Le conduit de raccordement doit également être installé avec une pente ascendante vers le conduit collecteur d’au moins 3 % pour faciliter l’écoulement des condensats par la chaudière.

 

Le bon montage du siphon est validé par le protocole de réception d’un conduit issu de l’avis de la Commission Consultative du Centre National d’expertise des Professionnels du Gaz n°001 de mai 2015. Ce protocole a été validé par le MEDDE/DGPR (Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie/Direction Générale de la Prévention des Risques).

 

Source : La revue des professionnels du gaz

JEREMIAS NEWS

Actualités du secteur, nouveautés Jeremias et bons plans en avant-première. Inscrivez-vous à notre newsletter.

Restons en contact

Comment pouvons-nous vous aider ?

Demander un rdv Demander un partenariat
Visite sur chantier
Trouver ma solution adaptée
close

Wishlist

close

Wishlist