[DTU 24.1] Contrôle du conduit existant - Jeremias Conduits de fumée
Réglementation

[DTU 24.1] Contrôle du conduit existant

La norme NF DTU 24.1 impose de réaliser un diagnostic des conduits de fumée avant utilisation ou réutilisation afin d’en évaluer leur état global et déterminer leur aptitude à évacuer les fumées en fonction de différents paramètres.

Ce diagnostic doit être réalisé avant tout raccordement des appareils et se décompose en quatre parties : l’identification, la vacuité, l’étanchéité et une possible réhabilitation dans le cas de conduit non conforme au diagnostic.

 

Quand réaliser un diagnostic ?

  • Si le conduit existant est antérieur à la norme NF DTU 24.1 de février 2006
  • Si la désignation d’un conduit existant conforme à la norme NF DTU 24.1, est adaptée. Dans le cas contraire, il faut directement passer à l’évaluation de sa réhabilitation.

 

Les bases

blog-reglementation-schema-base-controle-conduit

 

L’identification

Cette phase consiste à rassembler le plus d’informations possible sur le conduit : type, nature, hauteur, implantation, tracé, section, débouché, etc…. 

 

Effectuer un repérage et un traçage

  • Repérer pour chaque conduit : l’étage ou le niveau desservi, ainsi que la souche ou le couronnement
  • Pour des opérations importantes de réhabilitation, il convient de tracer un plan de toiture avec les repérages notés (numéro des étages desservis)  ainsi qu’une coupe schématique de l’immeuble (avec croquis des crémaillères) en y reportant la longueur et diamètre des conduits. 
  • Dans le collectif, la relève d’informations est un peu plus précise, voir dans cet article.

 

La vacuité

Ce contrôle consiste à vérifier l’intérieur du conduit. Il peut être réalisé de manière isolée ou au même moment que le ramonage, grâce à un hérisson. 

À noter que ce contrôle peut être effectué à l’aide d’un miroir pour les conduits sans dévoiement, ou également lors d’une inspection vidéo (devant respecter les instructions du DTU 24.1, annexe C). 

 

L’étanchéité

La phase d’étanchéité a pour objectif d’éviter les risques d’intoxication pour les occupants et de détecter toute potentielle fissure pouvant provoquer un dysfonctionnement du système d’évacuation. 

Les 2 méthodes existent : 

  • L’essai fumigène – consiste à brûler un fumigène dans le conduit et rechercher les fuites éventuelles de fumée à travers ce dernier. Au moins deux opérateurs doivent être présents à chaque extrémité du conduit. 
  • La mesure de la perméabilité de l’air – permet de quantifier le taux de fuite dans les conduits à vérifier. 

 

L’évaluation de la réhabilitation

Si un conduit n’est pas conforme au diagnostic, il faut évaluer sa réhabilitation soit en chemisage, soit en tubage

Dans le cas d’un conduit qui ne peut pas être utilisé ni réhabilité, il faut envisager la construction d’un conduit neuf et ce dernier doit être totalement condamné. 

 

Sources : DTU 24.2 P1.1, paragraphes 5.1.1 et 6.5; Guide pratique Développement durable – Poêles et inserts à granulés – CSTB Editions

 

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Jeremias France, fournisseur de conduits de fumée travaille au quotidien avec ses partenaires pour vous faire vivre une nouvelle expérience en fumisterie !

Bouton accès commande

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

JEREMIAS NEWS

Actualités du secteur, nouveautés Jeremias et bons plans en avant-première. Inscrivez-vous à notre newsletter.

Restons en contact

Comment pouvons-nous vous aider ?

Demander un rdv Demander un partenariat
Visite sur chantier
 

Garantie 25 ans

L'engagement d'un fabricant

 

1er fabricant online

Leader européen en conduits de fumée

 

Engagement 100% Pro

Vente exclusivement réservée aux professionnels

Trouver ma solution adaptée
close

Wishlist

close

Wishlist