[L’expertise du mois #9] Évolution du DTU 24.1 : compatibilité de conduits de marques différentes - Jeremias Conduits de fumée
Réglementation

[L’expertise du mois #9] Évolution du DTU 24.1 : compatibilité de conduits de marques différentes

Le nouveau NF DTU 24.1 « travaux de fumisterie » a mis en lumière un point sensible inhérent aux conduits de fumée : la compatibilité de conduits de fumée de marques différentes. Ce sujet a fait l’objet de nombreux échanges par le passé et il était important que le DTU 24.1 se positionne.

Section intérieure des conduits

Concernant la section intérieure des conduits, il est demandé que la section soit constante et de même forme sur toute la hauteur du conduit. Il n’y a donc pas de contre-indication sur l’assemblage de 2 marques différentes. Cela permet notamment d’éclairer l’installateur sur la continuité d’un conduit en attente de raccordement dans une maison individuelle.

Extrait : 

« La section intérieure du conduit de fumée associée aux autres caractéristiques de l’installation doit être validée dans conditions du 5.4. La section intérieure doit être constante et de même forme sur toute la hauteur du conduit. 

Toutefois, dans le cas d’exhaussement ou de prolongement vers le bas d’un conduit de fumée existant, la forme doit être conservée dans la partie ajoutée. Toutefois, en cas d’impossibilité, la partie rajoutée doit avoir un diamètre hydraulique au moins égal au diamètre hydraulique du conduit d’origine. Le passage d’une section à une autre doit se faire par une transformation tronconique.

NOTE : On entend par diamètre hydraulique, celui du conduit circulaire entraînant les mêmes pertes de charge pour la même vitesse. Voir Annexe D. » 

Réhausse d’un conduit métallique existant

De la même façon, le DTU 24.1 préconise la continuité de montage dans le cadre d’une réhausse de conduit.

Extrait :

« La réhausse doit être réalisée avec des composants compatibles conformément au 3.2.1.1 de la norme NF DTU 24.1 P1-2, permettant d’assurer une continuité du montage (emboitement, résistance thermique, uniformité de la désignation du conduit,…). »

Carneaux de fumée

Enfin, sur la partie horizontale du tracé du conduit, le NF DTU 24.1 demande à ce que le carneau (tracé d’allure horizontale qui permet de connecter plusieurs appareils) soit réalisé avec les éléments d’un même fabricant de conduit de fumée.

Par contre, cette obligation peut être contournée sur la création du conduit de fumée ou sur la création d’un tubage à partir du moment où une pièce de jonction permettra d’assurer l’étanchéité de la création de conduit ou de tubage.

Extrait :

« Le carneau doit être conçu et réalisé dans sa totalité avec des éléments d’un même fabricant et présenter une étanchéité compatible avec son mode de fonctionnement (fonctionnement en tirage naturel ou fonctionnement en pression).

Le raccordement d’un carneau sur un conduit de fumée ou un tubage d’un autre fabricant doit être effectué par une pièce de jonction assurant l’étanchéité entre le carneau et le conduit de fumée ou tubage, et en respectant les préconisations des appareils raccordés. »

En conclusion, le nouveau NF DTU 24.1 apporte une souplesse supplémentaire sur l’installation de conduits de fumée et s’engage dans le sens de l’harmonisation de fabrication des conduits au sens de la norme de fabrication européenne EN-1856 – 1&2.

JEREMIAS NEWS

Actualités du secteur, nouveautés Jeremias et bons plans en avant-première. Inscrivez-vous à notre newsletter.

Restons en contact

Comment pouvons-nous vous aider ?

Demander un rdv Demander un partenariat
Visite sur chantier
Trouver ma solution adaptée
close

Wishlist

close

Wishlist